A propos... - Bastien Foucher - Astrophotographies

Contact

Pour toute demande (questions sur mes travaux, tirages, tenue d'une conférence, formation...), envoyez-moi un mail à l'adresse bastien.foucher arobaz outlook.fr (remplacez "arbobaz" par "@").

Sur facebook : https://www.facebook.com/BastienFoucherAstrophotographies


Références

12/12/2017 : Image de couverture du 300e numéro (25 ans) de la lettre scientifique "Star formation newsletter" (Institut d'astronomie de l'Université d'Hawaï) : http://www.ifa.hawaii.edu/~reipurth/newsletter/newsletter300.pdf

19/11/2017 : conférence au Festival International de la photo de Montier-en-Der : http://www.photo-montier.org/fiche-exposant/escursia-3/

15/08/2017 : Astronomy Picture of the Day (NASA) : https://apod.nasa.gov/apod/ap170815.html


Expositions

2018

Mars : invité d'honneur au festival Lycée Photo Nature (Bourg-en-Bresse, 01) (http://festivallpn.wixsite.com/lyceephotonature).

2017

Novembre : 21e Festival International de la photo animalière et de nature de Montier-en-Der (52) (http://www.photo-montier.org/)

Avril : photographe invité au Festival Photo Atout Sud (Nantes, 44) (http://festivalphoto-atoutsud.com)

2016

Juillet : cinquantenaire de l'Association Astronomique de l'Ain

2015

Octobre : médiathèque de Bourg-en-Bresse (01), dans le cadre de la fête de la science

Février : Festival Photo de la Pévèle (59)


Moi  :-)

Je m'appelle Bastien, je suis né en 1982 et j'occupe un poste d'ingénieur dans une SSII située près de Bourg-en-Bresse dans l'Ain.

J'ai toujours été tête en l'air... dans tous les sens du terme. Mon intérêt pour l'astronomie a peut-être commencé par la comète Hyakutake en 1996, qui m'avait fasciné quand, tout petit, je la regardais dans le ciel. Sont ensuite venus divers cadeaux astronomiques : un planétarium de chambre, un livre sur les constellations, ...

Puis les évènements astronomiques se sont enchaînés et m'ont passionnés, jusqu'au jour où je regarde pour la première fois dans un télescope. J'y vois Mars qui était alors au plus près de la Terre, en 2003. Je ne pensais pas qu'on y verrait autant de choses : les calottes polaires, les mers... Je me suis alors acheté mon premier télescope. Il était entièrement manuel, j'ai dû apprendre toutes les constellations par cœur pour espérer m'en servir.

Aussi très attiré par la photo, j'ai vu dans l'astrophotographie un moyen de cumuler mes passions. J'ai commencé en 2005 avec les premiers réflex numériques, et un petit télescope chinois. Les premiers essais sont magiques : les nébuleuses apparaissent en couleurs, comme sur les photos de Hubble. J'ai depuis pratiqué pendant plus de 11 ans avec mes amis de l'Association Astronomique de l'Ain. Depuis août 2016, je suis installé en Bretagne, dans le Finistère, à l'entrée de la presqu'île de Crozon.

L'astrophotographie est une véritable école de patience. Les conditions parfaites sont rares. Il faut faire face aux nuages, au vent, à l'humidité, au froid, à la fatigue, à la pollution lumineuse. Les échecs sont nombreux. Les objets ne sont photographiables que 1 à 2 mois par an, et seulement lors de nuits sans Lune. Quand les conditions sont réunies, il faut passer une ou plusieurs nuit éveillé, à surveiller le matériel qui tourne. Certaines images présentées dans cette galerie comptent plus de 10h de poses cumulées, par des nuits à -10° en hiver.

Enfin, depuis 2013, mes bonnes connaissances du ciel nocturne et des régions Scandinaves (j'y vais presque tous les ans depuis 2002) m'ont permis de décrocher un job de rêve, parallèlement à mon activité d'informaticien : guide de voyage. J'encadre des voyages consacrés aux aurores boréales avec l'agence Escursia. Si vous êtes intéressé pour m'accompagner, n'hésitez pas à cliquer sur le bouton "Voyages aurores boréales" du menu.


Peut-être que cette présentation de quelques-uns de mes travaux vous fera devenir, comme moi, "tête en l'air"...


Norvège, Nordland, archipel des îles Lofoten // Norway, Nordland, Lofoten archipelago

Mon matériel  :-)

Mes images de paysages astronomiques sont réalisés avec du matériel conventionnel : Canon EOS 6D (modifié "Astrodon" en 2015), Samyang 24mm F1.4, etc...

Par contre, les clichés du ciel profond (c'est à dire tous les objets qui se trouvent au-delà du système solaire : nébuleuses, galaxies...) que je réalise sont faits à l'aide de matériel spécialisé. Patiemment acquis depuis plusieurs années, il est ultra léger afin de pouvoir l'amener facilement sous les plus beaux cieux du monde. Les 2 marques qui respectent le mieux ces critères sont à mon sens Borg pour les optiques, et Atik pour les CCD.

-  Optique principale : Borg 71FL puis maintenant Borg 77ED II (F4.3 avec réducteur #7704, et F7.2 avec correcteur #7108). Focuser 2 Feather Touch 2" avec système de mise au point motorisée Focuser Boss.

- Autoguidage : Miniborg 50/250, caméra PL1-M puis maintenant Atik GP.

- CCD : Atik 314L+ (revendue), puis Atik 428EX, puis Atik 460EX . Roue à filtres Atik EFW2 avec filtres Baader L, R, V, B, H, S, O.

- Monture : Vixen GPD2 pilotée par une raquette Boxdoerfer MTS3-SDI.

- Logiciels : Nebulosity 2 (acquisitions), PHD Guiding (autoguidage) Iris et Deepskystacker (prétraitements), Photoshop (traitement).

Powered by SmugMug Log In